Libellés

mardi 2 mai 2017

Singer 29k71

Domptage d'une machine à coudre pas commune!



Enfin! Presque une année après achat voilà que j'ai enfin eu la possibilité d'apprendre à utiliser (ou plutôt dompter) ma machine à coudre!
Pour la petite histoire, il s'agit d'une Singer de série 29k modèle 71. Fabriquée en 1964 dans l'usine Écossaise de la marque.
Il s'agit d'une machine entièrement manuelle, non motorisée donc (sa table est d'origine aussi); entièrement réalisée en fonte et acier inoxydable, cela s'en ressent au niveau du poids.



Elle a coulé d'heureuses années dans une usine de conception d'articles en cuir; puis se retrouva chez un cordonnier indépendant, pour enfin finir chez un grand Amateur du cuir.
Tout cela avant que je n'en fasse l'acquisition. Encore en état de fonctionnement lors de l'achat, il m'a tout de même fallu bien la nettoyer, et en rénover quelques parties.

Ajoutons à cela que j'ai remis en état les améliorations apportées par le précédent propriétaire: à savoir un porte bobine multiple (jusqu'à 4 en même temps! Pratique pour ne pas démonter une bobine lors de l'usage de plusieurs points de couleurs à la suite par exemple.)

Après, avouons-le, je la savais en état de fonction correct, voir même plus que correct. Essayée rapidement avant achat tout allait bien.

Ors suite au transport, démontage, remontage etc... Il m'a bien fallu 4h pour comprendre et maîtriser toute la mécanique permettant d'ajuster les tensions des fils, les automatismes à avoir pour l'utiliser ainsi que les différents points pouvant poser soucis lors de la couture.


Plusieurs matériaux ont été utilisés, lors de mes échecs continuels pendant ces 4h. Rien ne fonctionnait, tout m'énervait, jusqu'à ce que je comprenne... L'aiguille était montée dans un sens non fonctionnel!

Soit, je passe à table, tourne l'aiguille et retente... Que nenni! Le fil se déchire tous les 3 points!
Pas de problème, j'ai lu quelque part sur un forum que c'était parce que l'aiguille était tournée dans le mauvais sens (au niveau du chas) j'entreprends donc de la tourner, et là... Un miracle se produisit.

J'ai effectivement réussi à avoir un bourrage de fil dans la canette! Bon en réalité c'était parce que le fil principal était terminé et donc plus de tension, donc tout c'est "cousu" dans la canette; pas de soucis, je coupe, je change de bobine, en prends du coup une bonne, et là! Enfin! Là, sous mes yeux heureux, mes mains ébahies (ou était-ce (l'inverse) ), j'arrivais enfin à coudre du cuir!


Ni une ni deux j'attrape un morceau de jean, je teste, je couds un ovale; aucun problème non plus.


Heureux, me voilà enfin en possession d'une machine à coudre à l'ancienne, totalement manuelle, malléable au niveau des réglages et assez rapide pour coudre des pièces, même en utilisation manuelle.

La prochaine étape lorsque j'aurais de la place dans mon atelier, sera de ramener la table, afin de pouvoir utiliser les pieds pour coudre et maîtriser totalement la pièce à coudre, de mes deux mains valides!

Quelques informations techniques:
> Largeur de point entre 5 et 0.5mm
> Hauteur de couture maximale 20mm de matériaux rigide (cuir); je n'ai pas pu tester plus, mon cuir de test était trop difficile à tenir passé cette épaisseur approximative!!
> rapidité de couture en 5mm: très rapide si l'on tourne la manivelle vite (comment cela je ne suis pas précis! moins de 30secondes pour réaliser la couture ovale visible plus haut en tout cas et encore: en hésitant! )
>diamètre maximal de fil entre 2mm (fil en cuir) et 3mm (fil en coton); Cela me parait tout bonnement énorme!! (je ne parle que de fils testés par moi-même attention)
>Courroie en double couplage (3 vitesses possibles en somme)
>Tension de fil continue ou variable au choix sans sortir le fil de la machine!

Si vous avez plus de questions concernant les informations techniques, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire! Je mettrai l'article à jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire